Ma santé en débat :
Débat sur la diminution de l’autonomie en Franche-Comté

Date
1 juin 2015 - 31 décembre 2015
Client
Conférence régionale de santé et de l’autonomie (CRSA) de Franche-Comté
Intervention
Organisation et animation d’ateliers, synthèse des travaux, formation des agents
En 2016, près de 350 habitants et intervenants de santé de Franche-Comté ont participé au débat public sur le thème « Vivre chez soi avec un handicap, une maladie chronique ou une diminution d’autonomie ». Ce débat s’est déroulé en trois temps : rencontres-témoignages, ateliers participatifs à l’échelle départementale et forum de synthèse régionale. Ces trois temps se sont nourris du vécu de participants et ont produit des propositions concrètes, avec pour but d’influer sur les politiques régionales de santé des prochaines années en Franche-Comté.

Contexte et objectifs

La CRSA s’est saisie du sujet du maintien à domicile des personnes malades et en situation de diminution d’autonomie. Afin de réaliser un diagnostic et de définir des solutions aux situations rencontrées, elle a souhaité organiser un débat réunissant des personnes qui vivent ces situations, des proches aidants, et les professionnels des champs sanitaires et sociaux qui interviennent à domicile ou qui sont en lien.

Modalités de la mission

L’approche choisie pour aborder ces thématiques complexes a été graduelle, tant au niveau du territoire que du contenu des échanges. Des réunions participatives ont été tenues dans sept communes rurales ou péri-urbaines, en vue d’établir un premier diagnostic avec des personnes vivant ces situations. Ces réunions de proximité ont été animées par des agents de l’Agence régionale de santé (ARS) formés par Missions Publiques au recueil de paroles et à l’animation de temps collectifs.

Des ateliers départementaux ont réuni chacun entre 40 et 100 personnes afin d’élaborer des pistes d’action concrètes en réponse au diagnostic initial. Enfin, dans un troisième temps, un atelier de présentation et d’enrichissement des travaux a été organisé au niveau régional, en présence de l’ensemble des participants.

Un séminaire final avec  des agents de l’ARS et des acteurs clés de la région a permis d’analyser collectivement les résultats de ce débat régional et de  préciser les modalités de mise en œuvre de propositions issues de la démarche.

« Les points débattus sont essentiels au bien-être des personnes. L’organisation de cet événement apporte des réponses concrètes.
– Une participante

Résultats

L’initiative lancée par le CRSA a permis d’intervenir au plus près des territoires, dans toute leur diversité, en donnant la parole aux personnes vivant directement les situations de dépendance et de maintien à domicile, à leurs aidants, aux professionnels et acteurs de la santé – le tout dans un dialogue fructueux et constructif.

De plus, cette démarche a permis de sensibiliser puis former des agents de l’ARS à la participation citoyenne et à l’animation de réunions participatives – et ainsi de permettre une multiplication des actions de co-construction sur l’ensemble du territoire.

Valeur ajoutée de la démarche

Les ateliers, menés à différentes échelles, ont permis de construire un diagnostic grâce à la collaboration de plusieurs groupes : personnes vivant une situation de maintien à domicile (personnes âgées dépendantes, personnes en situation de handicap moteur, mental et psychique, malades chroniques), proches et aidants, mais aussi une grande diversité de professionnels qui interviennent à domicile, et différents acteurs du social et de la santé qui interagissent avec toutes ces personnes. C’est une démarche très inclusive et «  bottom-up « , conçue à partir des besoins des personnes, hors des « silos » des organisations et des modes d’intervention classiques.

en chiffres

0
participants aux rencontres témoignages
0
participants aux ateliers participatifs
0
présents au forum de synthèse
0
mesures proposées

livrables

Guide formation des animateurs, guide de mobilisation, comptes-rendus et synthèse finale.

« Je suis très contente de cette soirée, des échanges, des réflexions. Je souhaite que ma contribution aide à influencer nos élus sur toutes les problématiques liées au handicap.
– Une participante