"Les algorithmes ne sont pas à condamner, les seuls responsables sont ceux qui les conçoivent"

Le premier d’une série de 24 hackathons a eu lieu à Paris du 5 au 8 mars, dans le cadre du projet européen Equals mené par Missions Publiques et en partenariat avec Willa et Maddyness. Les participantes, de paris et de sa banlieue, se sont déplacées pour montrer leur talent et leur passion pour la construction de solutions inclusives pour les minorités de genre.

La mission des participantes était claire : proposer des solutions innovantes pour l’inclusion des minorités de genre dans la prise de décision.

Selon une enquête préliminaire, plus de 40 % des participantes au hackathon avaient peu ou pas d’expérience en matière de programmation avant de participer au hackathon, et 30 % supplémentaires avaient peu ou pas du tout d’expérience en numérique. Le hackathon Equals EU a offert à ces participantes motivées des ressources éducatives de haute qualité pour leur permettre de se lancer dans l’innovation, tout en intégrant une approche intersectionnelle dans leur processus de réflexion. En éduquant les nouvelles venues dans le domaine et en inspirant et accélérant la croissance des habituées, ce hackathon a pu mettre en évidence le large éventail de personnes talentueuses qui travaillent à faire évoluer l’écosystème de la tech et du numérique dans une direction inclusive, intersectionnelle et diverse.

Nous sommes ravies d’annoncer le projet lauréat : AETHIQUE , un algorithme non discriminant, sans biais cognitif, qui favorise l’accès à l’emploi des minorités de genre. La devise du groupe : « Les algorithmes ne sont pas à condamner, les seuls responsables sont ceux qui les conçoivent ».

Leur solution en quelques mots. Dans plusieurs domaines de nos vies et sociétés (RH, finance, communication, éducation …), nous déléguons de plus en plus de décisions à des algorithmes d’intelligence artificielle. Alors que les statistiques montrent que ces décisions discriminent des groupes d’humains. Pourquoi ? 78 % des algorithmes sont conçus par des hommes, blancs et cis-genre. L’intelligence artificielle qu’ils créent reflète leurs biais cognitifs, leurs subjectivités et leurs visions du monde. L’efficacité de l’intelligence artificielle peut et doit être évaluée autant sur des critères techniques et économiques que sur des critères d’inclusion et de non-discrimination. IAETHIQUE propose donc de scanner les systèmes utilisant des programmes d’IA et de les réparer en prenant en compte cette notion d’inclusion de genre. « Nous nous battons pour une IA juste et inclusive. »

L’équipe gagnante qui aura terminé avec succès le programme d’incubation de six mois sera invitée à postuler pour une place entièrement financée dans l’école d’été de développement professionnel et le bootcamp de leadership EQUALS de trois semaines qui se tiendra en juin 2023. L’école d’été se tiendra à Genève, en Suisse, et se terminera à Valence, en Espagne.

Merci aux juges et aux expertes  Nolwen Le Chevalier Elodie FREITAG Xuan-Vi Tran Lauren Lolo Nathalie Coulibeuf Audrey Saunion Lina Olivares  ainsi qu’aux participantes qui ont fait de ce hackathon un succès.

#EqualsEuHackathons

Partager