Le débat citoyen d’APF France handicap

Date
21 Septembre 2021 - 31 Mars 2022
Client
APF France handicap, association de défense et de représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches
Intervention
Design et animation des sessions et intersessions, formation des facilateur-trice-s de l’association, accompagnement stratégique sur l’évaluation et l’impact de la démarche
Dans le cadre de la présidentielle et pour renforcer sa pratique de démocratie participative, APF France handicap initie un débat citoyen sur "la protection sociale : quel modèle pour demain ?". La particularité de la démarche est de faire se croiser les regards entre personnes en situation de handicap, aidants ou proches et citoyens hors du champ du handicap.

CONTEXTE ET OBJECTIF :

APF France handicap engage un travail de plaidoyer au long court qui répond aux préoccupations majeures des personnes en situation de handicap et pour une France réellement inclusive et solidaire. Depuis de nombreuses années, en particulier lors des campagnes électorales, le sujet du handicap est peu présent dans le débat politique. Cette année, l’association décide d’aller plus loin en initiant une démarche inspirée d’une convention citoyenne : un débat citoyen composé de 58 membres, issus pour moitié de ses adhérents (et donc en grande partie en situation de handicap) et pour moitié de citoyennes et citoyens hors du champ du handicap et de l’association avec des critères de représentativité (égalité femmes/hommes, répartition géographique, catégories socio-professionnelles).

La protection sociale, un sujet de société qui dépasse le champ du handicap

Pour APF France handicap, le sujet de la protection sociale est à la fois un axe stratégique fort et un des points développés dans sa contribution au « monde d’après » : Demain, une société plus juste, apaisée et durable fondées sur les droits humains. Si les personnes en situation de handicap sont particulièrement touchées par cette question, l’intérêt de ce débat est bien de croiser leurs réflexions et d’approfondir le sujet avec d’autres citoyens pour apporter une contribution commune et collective au débat public. Un thème d’autant plus d’actualité que la crise a montré l’importance d’une protection sociale forte et la nécessité de justice sociale afin de ne laisser personne sur le bord de la route, quelles que soient les situations (précarité, handicap, personnes âgées, jeunes…).

Quel modèle de protection sociale pour toutes et tous pour demain ? Notre modèle répond-il aux enjeux d’aujourd’hui et de demain ? Bénéficie-t-il à celles et ceux qui en ont le plus besoin ? Est-il viable économiquement ? Est-ce un atout ou un boulet pour l’économie française ? Peut-on le rendre moins complexe ? Quelles sont les valeurs auxquelles nous sommes attachés et qui renvoient à ce système ? Qu’est-ce qui doit relever de la responsabilité individuelle, de la solidarité familiale et de la solidarité nationale ? Toutes ces questions et bien d’autres seront abordées lors de ce débat. Les 58 citoyennes et citoyens sont invités à formuler des propositions et imaginer les changements dont notre société a besoin concernant notre modèle de protection sociale pour toutes et tous.

"Chaque citoyenne, chaque citoyen, doit pouvoir participer à l’élaboration des politiques publiques.

Patrice Tripoteau

Directeur général adjoint
d’APF France handicap


RESULTATS

Grâce à la diversité de points de vue et d’expériences de vie, ce sont au total plus de 60 propositions réparties en 4 axes de transformation prioritaires qui ont émergé :

  • Une protection sociale qui développe une politique de prévention ambitieuse ;
  • Une protection sociale qui s’adapte aux mutations du travail ;
  • Une protection sociale qui compense les inégalités de situation, qu’elles soient territoriales ou familiales, ou liées à des discriminations ;
  • Une protection sociale qui prend en compte les fragilités de la société actuelles et futures.
"Au-delà des moyens budgétaires à trouver, l’avis souligne qu’il s’agit d’un investissement pour l’avenir. Notre pays a la capacité de prendre des décisions audacieuses.

Pascale Ribes

Présidente d'APF France Handicap
d’APF France handicap


ressources

sites web :

https://www.apf-francehandicap.org/

Sur le même sujet :
– L’interview de Patrice Tripoteau, directeur général adjoint d’APF France handicap
– Débat citoyen APF France handicap : paroles de participants