Concertation citoyenne sur la vaccination

Date
1 Mai 2016 - 31 Décembre 2016
Client
Ministère des Affaires sociales et de la Santé - Santé Publique France
Intervention
Animation de jurys citoyens, synthétisation et restitution des avis
La concertation citoyenne sur la vaccination s’inscrit dans le cadre du plan d’action "Pour une rénovation de la politique vaccinale", présenté le 12 janvier 2016 par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Cette initiative fait suite à plusieurs constats de méconnaissance des enjeux de la vaccination auprès du grand public, de même que les difficultés de mieux les expliciter. Le projet s’est articulé autant sur les besoins des usagers que celui des professionnels et a permis de mieux comprendre les représentations, interrogations et attentes qui s’expriment à l’égard de la vaccination et des vaccins, afin de construire des propositions concrètes, applicables par les pouvoirs publics, respectant l’intérêt de chacun et favorables à la santé de tous.

Contexte et objectifs

La concertation sur la vaccination fait partie d’un plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale lancée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé en janvier 2016.Ce plan s’appuie sur les 20 recommandations formulées par Sandrine Hurel, ancienne députée, chargée par le Premier ministre d’une mission sur la politique vaccinale. Le rapport a confirmé que la vaccination reste un sujet sensible dans la société, nécessitant une large concertation avec l’ensemble des parties prenantes. C’est pourquoi un des axes du plan de rénovation de la politique vaccinale est d’intégrer pleinement les Français dans ce débat. Cette concertation prend place dans un contexte spécifique : baisse de la couverture vaccinale en France, crise de confiance vis-à-vis des pouvoirs publics et des autorités de santé, scandales sanitaires, polémiques…

« La vaccination est un pilier de la politique de santé. C’est un enjeu pour l’ensemble de la société, dont chacun doit pouvoir s’emparer. Si des Français peinent à s’y retrouver, c’est bien qu’il nous faut progresser.

Marisol Touraine

Politologue et professeur
de science politique

Modalités de la mission

La stratégie choisie pour débattre dans les meilleures conditions s’inspire de celle de l’Institut national du cancer (INCa) qui a conduit une concertation citoyenne sur la question du dépistage organisé du cancer du sein. Les conférences citoyennes permettent en effet d’ouvrir le débat à tous les publics et d’associer chaque participant à l’élaboration de la décision. Après deux enquêtes d’opinions et en parallèle d’un espace participatif en ligne, Missions Publiques a accompagné pour Santé Publique France  la concertation en présentiel par  l’organisation et l’animation de jurys  en miroir (un pour les citoyens, l’autre pour les professionnels). Les membres du jury ont bénéficié de séquences de formation pluralistes de haut niveau,  ont pu organiser des auditions pour être informés à leur demande en complément et ont débattu entre eux pour se construire une opinion  éclairée et argumenté.  A l’issue de deux week-ends, chaque jury a rédigé un avis collectif répondant aux questions  qui leur était posées :

  • D’après vous, quelles sont les perceptions des vaccins par les Français, d’une part de leurs intérêts et avantages, d’autre part de leurs risques et inconvénients ?
  • Comment faciliter la vaccination (conditions de remboursement, gratuité, information, pédagogie, suivi des vaccinations, formation des professionnels de santé, autres) ?
  • A quelles  conditions  l’obligation  de  certaines  vaccinations vous   paraît-elle acceptable?
  • Qu’attendez-vous de la recherche en matière de vaccination ?
  • Quelles recommandations feriez-vous pour améliorer la couverture vaccinale?

Les avis des jurys ont été présentés au comité d’orientation, rendus publics et mis en débat, lors d’une réunion de restitution.

Valeur ajoutée de la démarche

Un des objectifs est de renforcer la confiance des Français dans la vaccination, en répondant de façon transparente à leurs inquiétudes et préoccupations, sans chercher à les convaincre, grâce au recours à un comité d’orientation pluraliste et indépendant.

Ce débat a pour vocation de mieux comprendre les peurs et critiques qui subsistent à l’égard de la vaccination et d’entendre les attentes d’évolution de la politique vaccinale, afin d’apporter les réponses adéquates.

Cette  concertation avec deux jurys miroir est très riche car elle permet de confronter de manière constructive une opinion profane informée et une opinion informée de praticiens en leur donnant accès à la même information (les praticiens de santé ne sont pas experts de  la vaccination) et leur permettant d’explorer avec leurs points de vue et rôles respectifs les controverses sociales et scientifiques portant sur la vaccination. Par cet échange, les professionnels auront l’occasion de participer à une meilleure compréhension des enjeux, du système d’acteurs et des points de vue en présence par les participants. Quant aux usagers, ils contribueront à nourrir la réflexion des professionnels en réinterrogeant collectivement, par leur parole profane collective et argumentée les pratiques et opinions des professionnels, parfois très compartimentées.

en chiffres

ll
0
enquêtes d'opinion
ww
0
auditions
0
jurys
0
contributions d'internautes

Résultats

Cette concertation a montré qu’il nous est permis d’aborder des sujets clivants tout en assurant une grande qualité d’information et d’échange. La vaccination est un thème qui touche à l’éthique et à l’éducation et peut donc être source de controverses et de débats houleux. La concertation – la double concertation dans ce cas – et les auditions ont permis à tous les avis d’être exprimés et représentés.

La concertation ne visait pas ici à se prononcer pour ou contre la vaccination mais bien de comprendre les attentes et perceptions des citoyens pour améliorer la compréhension et l’acceptabilité de la thématique. Il s’agit d’un réel exercice d’accompagnement et de pédagogie pour un sujet d’utilité et santé publique. La pluralité des modes de concertations (enquêtes, jurys, plateforme en ligne) ont également assuré la diffusion du message à un grand nombre de personnes.

livrables

  • Livre rouge d’information sur la vaccination.
  • 2 avis citoyens.
  • Un rapport général (par le comité d’orientation).