Le Forum citoyen des vies mobiles

Date
Janvier 2021 - Janvier 2022
Client
Forum Vies Mobiles
Intervention
Recrutement des citoyen-ne-s, co-design et animation des ateliers citoyens territoriaux
Missions Publiques accompagne le Forum Vies Mobiles depuis 2017 pour les aider à lancer un Forum citoyen, un dispositif de démocratie participative, afin de débattre collectivement des modes de vie souhaités pour demain, en lien avec les déplacements, les rythmes de vie et les enjeux climatiques et de formuler des propositions concrètes pour y parvenir.

Contexte et objectif

Le Forum Vies Mobiles, think tank citoyen qui travaille sur la mobilité, fait le constat que nous ne nous sommes jamais autant déplacés qu’aujourd’hui, et que nous n’avons jamais effectué nos activités dans tant d’endroits différents et si distants. La mobilité est une source de liberté mais elle présente également des aspects négatifs : les déplacements quotidiens, souvent contraints, sont source de stress, de fatigue et de sédentarité. Par ailleurs, les déplacements motorisés ont des impacts forts sur l’environnement.

Les travaux du Forum ont montré qu’une grande partie des Français-e-s souhaitaient ralentir leurs rythmes de vie, et vivre en proximité (voir l’enquête internationale ci-dessous).

C’est ainsi que nous accompagnons le Forum Vies Mobiles depuis 2017 pour les aider à lancer un Forum citoyen, un dispositif de démocratie participative, afin de débattre collectivement des modes de vie souhaités pour demain, en lien avec les déplacements, les rythmes de vie et les enjeux climatiques et de formuler des propositions concrètes pour y parvenir.

Après une phase pilote et des ateliers préparatoires que nous avons organisés (2018, 2019), et après divers reports dû à la pandémie, le premier Forum citoyen des vies mobiles a donc vu le jour en 2021 autour du thème « mobilité et travail ».

Un premier Forum citoyen sur le thème « Mobilité et travail »

Le travail est structurant dans l’organisation des déplacements et représente le premier facteur d’inflation des mobilités subies. 70% des trajets domicile-travail sont réalisés en voiture, ce qui représente un enjeu environnemental majeur.

Pourtant, ce problème est très peu traité : les déplacements réalisés dans le cadre du travail (commerciaux, aides-soignant-e-s…) sont invisibilisés, et les employeur-euse-s s’intéressent peu aux déplacements domicile-travail des salariés, qui sont considérés comme du domaine privé. Le travail et ses évolutions jouent un rôle central dans les rythmes de vie, l’accélération et la gestion de plus en plus complexe des rythmes personnels et professionnels (fatigue, stress, sédentarité…). Et 50% des émissions de gaz à effet de serre des entreprises sont liées aux déplacements de leurs employé-e-s.

Mais les habitudes ont été bouleversées par la gestion de la crise sanitaire. Alors que la sortie de crise s’amorce progressivement, les Françaises et les Français n’ont jamais été aussi nombreux à remettre en question leurs modes de vie. Mais comment aimeraient-ils les réorganiser ? Et au premier chef, réorganiser leurs mobilités ? Quelles solutions équitables et efficaces envisageraient-ils pour y parvenir ?

Valeur ajoutée de la démarche

Pour répondre à ces questions, 4 ateliers citoyens ont et vont être organisés sur 4 territoires aux réalités socio-économiques et géographiques très différentes. Une trentaine de citoyennes et citoyens par territoire (Nantes, Paris, Saint-Dié des Vosges et Hell-Bourg à La Réunion), soit 120 au total, discutent de la problématique des déplacements liés au travail dans leurs rythmes et leurs modes de vie.

L’enjeu est bien de discuter des objectifs de façon à ce qu’ensuite, les outils et la technique (dans notre cas, l’offre de transport, le numérique, l’aménagement du territoire, …) puissent être mis au service de la réalisation de ces objectifs. Les propositions des citoyen-ne-s ont vocation à être portées dans le débat public dans le cadre de l’élection présidentielle de 2022.

Le recrutement très précis des participant-e-s et le choix des territoires diversifiés (leur identification s’est basée sur le rapport sur la cohésion des territoires du CGET en 2018) permettent une représentativité exemplaire et complexe des réalités des déplacements et des vécus des citoyen-ne-s.

en savoir plus