La convention citoyenne de Nantes Métropole

Date
Novembre 2020 - Février 2021
Client
Nantes Métropole
Intervention
Conseil stratégique, structuration d’ensemble de travaux, conception et animation des sessions et intersessions, synthèse des travaux
Nantes Métropole a lancé une Convention citoyenne à l’échelle de la métropole (24 communes, 650 000 habitants) pour tirer les leçons de la crise sanitaire. De novembre 2020 à février 2021, 80 citoyennes et citoyens ont élaboré des préconisations. Cette démarche « Vécus de crise et aspirations pour demain » vient nourrir le projet de mandat de Nantes Métropole.

Contexte et objectif

Nantes Métropole a organisé une démarche inédite pour tirer les leçons de la crise sanitaire sur son territoire, alors que la pandémie est toujours active (lire l’interview de Johanna Rolland). Deux temps ont marqué cette volonté : une enquête téléphonique d’envergure et le lancement d’une Convention citoyenne. L’institut TMO Régions a réalisé du 10 au 23 septembre une grande enquête : 2 300 personnes constituant un échantillon représentatif de la population métropolitaine ont répondu à 50 questions portant sur l’impact de la crise sur leur vie, et leurs aspirations pour l’après. A l’issue de cette enquête, 80 femmes et hommes, sélectionnés pour représenter la diversité de ce territoire, se sont réunis au sein du Convention citoyenne pour produire un diagnostic et formuler des préconisations.

Modalités de la mission

Les citoyens se sont réunis pour 4 sessions de travail en week-end entrecoupées de séquences complémentaires d’échanges en soirée de novembre 2020 à février 2021. En raison du confinement, l’ensemble des sessions prévues initialement en présentiel a été réalisé en ligne, via Zoom. (lire l’article sur comment réussir une délibération en ligne). Lors d’une restitution publique, en mars 2021 (en format émission de télévision, du fait des contraintes sanitaires), les membres de la Convention ont présenté leurs travaux aux élus. Ces derniers se sont appuyés sur ces travaux pour détailler des engagements de leur mandat : un retour argumenté devant les citoyens qu’ils ont présenté aux membres de la Convention le 7 juillet 2021.

Missions Publiques a accompagné Nantes Métropole dans la conception de cette Convention (appui à la composition du groupe, programme des sessions, échanges avec les garants, préparation des intervenants) et son animation.

Missions Publiques a également soutenu Nantes Métropole dans la phase d’instruction de l’avis citoyen par l’animation d’ateliers collaboratifs d’élaboration de la réponse collective (ateliers distincts avec l’exécutif Métropolitain, les directions de Nantes Métropole, les élus de la Conférence des Maires, les élus de la majorité de la ville de Nantes).

"Sur la crise, on a beaucoup entendu les experts, on fait le choix d’entendre les habitants. On a envie de collecter leurs paroles, leurs mots, leurs aspirations.

Crédit photo : Ville de Nantes

Johanna Rolland

Maire de Nantes et présidente
de Nantes Métropole

RéSULTAT ET PLUS-VALUE

Cette Convention se distingue par sa volonté de placer pleinement les participants en capitaines du navire : ce sont les citoyens qui, à partir du diagnostic collectif qu’ils ont dressé en session 1, ont fixé les sujets à investiguer, les acteurs du territoire à rencontrer lors des sessions, les questions à poser au grand public via une plateforme de concertation. C’est le principe d’« expertise inversée ». Le collège des garants a veillé au respect de ce principe et a produit des notes d’analyse au fil de l’eau.

La crise sanitaire a souligné des fragilités de notre société et poussé à des changements brusques de modes de vies. Cette situation inédite a généré nombre de constats et d’interpellations. Des discours appellent à un monde d’après très différent, d’autres se concentrent sur la protection de l’économie ou de notre modèle social. Cette convention permet tout d’abord de comprendre comment cette crise est perçue par les habitants et ce qu’elle a changé dans leurs vies. Elle souligne les difficultés qu’elles/ils rencontrent et à partir de leur expertise d’usage dessiner des pistes pour y répondre. Elle vise également à analyser si cette crise modifie la manière de se projeter dans l’avenir. Les 4 weekends de travail ont permis d’identifier et d’argumenter ce qui est commun mais aussi les désaccords. Les vécus de la crise, dans leur singularité, ont révélé des souhaits très forts pour une métropole qui protège les plus fragiles, fait de l’accès aux besoins fondamentaux (se loger, se nourrir, avoir une vie sociale, avoir accès à un environnement de qualité, prendre part aux décisions qui les concerne) une priorité.

A cet avis collectif produit par les 80 membres de la convention s’ajoutent des productions sensibles par plusieurs citoyen.n.es volontaires, également rendues publiques : collages, récits utopiques et dystopiques, carnets de bord, reportage photos etc. A travers de ce comité d’expression(s), elles/ils ont compléter leurs vécus de crise.

A la créativité citoyenne répond une forte écoute des élus, qui ont mis en place un « groupe miroir de gestion de crise » entre novembre et janvier, pour dialoguer avec des membres de la Convention sur la gestion de la crise pendant le second confinement, sans attendre les résultats de la Convention.

Dans un volonté de donner une réponse argumentée aux citoyens de la Convention, les agents des services, les maires des communes métropolitaines et les élus de la Métropole ont instruit l’avis pendant 3 mois.  Cette réponse très détaillée et assez inédite de la part d’une collectivité a fait l’objet d’une restitution en présentiel devant les citoyens qui ont enfin pu se voir en vrai et rencontrer les élus.

en chiffres

0
membres
0
acteurs du territoire rencontrés
0
jours pour la Convention citoyenne
0
jours pour l’élaboration de la réponse par les élus de Nantes Métropole
0
heures de visio

pour en savoir plus

Voir le site dédié

Lire l’avis