Co-construction de la Maison des Rêves et des Colères

Date
1 Mai 2024 - 30 Juin 2024
Client
Association RESOQUARTIER
Intervention
Conception de modalités de concertation courtes, animation d’atelier de co-construction
En septembre 2025, la Maison des Rêves et des Colères, porté par l’association Resoquartier, ouvrira ses portes à Paris. Espace de 420 m2, il comprendra un restaurant populaire, un lieu de rencontres, d’entraide, de solidarité, de culture et il sera non-marchand. Mais il sera surtout celui de tou.te.s les habitant.e.s. Une phase de co-construction est donc primordiale, avant même l’écriture du cahier des charges par l’architecte.

CONTEXTE ET OBJECTIF :

En 2025, la Maison des Rêves et des Colères ouvrira ses portes Rue Frankiel dans le 13e arrondissement de Paris à tou·te·s les habitant·e·s du quartier. Cette « maison » est d’abord un lieu imaginé par RESOQUARTIER, une association d’habitant.e.s engagé.e.s pour la justice sociale et la transition écologique, contre les inégalités et toutes les discriminations. Depuis 2011, elle mène des actions citoyennes dans le quartier (collecte alimentaire, maraude, food truck, soirée pyjama, parlement des jeunes, etc.). Grâce au budget participatif de la Ville de Paris, ce lieu est rendu possible.

Ce grand espace modulable de 420 m² accueillera un restaurant populaire et une scène ouverte pour les talents du quartier. Il fonctionnera avec quelques règles simples, celles de Résoquartier :

  • Un lieu qui repose sur économie non monétaire : don contre don, engagement bénévole, échange, etc.
  • Un lieu pour chacun·e dans sa singularité : tout le monde est bienvenu, quel que soit son âge, son genre, son origine, son orientation sexuelle, sa religion.
  • Un lieu pour tou·te·s se retrouver et se découvrir dans nos différences, pour s’apprendre mutuellement et développer son goût des autres.
  • Un lieu basé sur la confiance.
  • Un lieu qui fonctionne grâce à l’énergie de chacun·e, le temps que chacun·e y consacrera. C’est un projet qui repose essentiellement sur le bénévolat.

Demain, la Maison des Rêves et des Colères sera le lieu d’invention d’un autre monde, solidaire, accueillant, joyeux et sans argent.

MODALITES DE LA MISSION

Puisque ce lieu sera celui de tou·te·s les habitant·e·s du quartier dans leur diversité, Résoquartier a souhaité mettre en place une première phase de co-construction ouverte à tou·te·s. Missions Publiques accompagne l’association pour recueillir la parole :

  1. Appui à la récolte de la parole dans les différentes animations de Résoquartier (mise en place d’un questionnaire, mini-module de recueil de paroles).
  2. Conception et animation de cinq ateliers de co-construction à destination de publics spécifiques (femmes, parents, jeunes, bénévoles de Résoquartier et « ami·e·s » de Résoquartier). Le compte-rendu des ateliers est transmis à Urban Act, cabinet d’architectes en charge de la conception du lieu.
  3. Conception et animation de l’atelier de croisement, en collaboration avec le cabinet d’architectes Urban Act. Lors de cet atelier, l’architecte propose plusieurs scénarios d’aménagement aux participant·e·s des ateliers de co-construction qui sont débattus.

La mission débouche à l’été 2024 sur l’écriture du cahier des charges pour lancer les travaux de la Maison des Rêves et des Colères à l’automne 2024.


Paramètres de Confidentialité
Quand vous visitez notre site internet, il peut stocker des informations via votre navigateur concernant différents services, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez changeer vos paramètres de confidentialité. Veuillez noter que bloquer certains cookies peut impacter votre expérience sur notre site internet et les services que vous nous proposons.