CIMULACT : Un agenda de la recherche européenne co-construit avec les citoyens

Date
1 janvier 2015 - 31 décembre 2018
Client
Commission Européenne
Intervention
Membre clé de la coalition et coordinateur de deux parties du projet (work packages), construction de la méthodologie globale du projet,organisation d’un atelier citoyen en France.
L'objectif du projet CIMULACT est d'améliorer la pertinence et l'adéquation des programmes de recherches et d'innovation développés par la Commission Européenne dans son programme Horizon 2020. Pour cela, les citoyens 30 pays européens et Etats associés ont été invités à débattre et construire des visions de futurs désirés lors de journées d’échanges et de réflexion. Elles ont été suivies de séminaires avec des parties prenantes, des chercheurs, des décideurs dans chaque pays et à l’échelle européenne. L’ensemble des travaux ont permis de co-construire les programmes de recherches sur la base des besoins, des demandes et des visions de panels de citoyens.

Contexte et objectifs

Face aux évolutions rapides de la société, il est nécessaire de trouver des nouvelles formules et s’adapter aux réalités quotidiennes. L’Union européenne a décidé de s’attaquer à ces nouveaux défis en changeant de méthode et en faisant confiance à l’innovation et la créativité, notamment dans ses programmes de STI (Science, Technology and innovation) et RI (research and innovation). Le fruit de ces recherches doit être une solution combinant la rigueur scientifique et la responsabilité civile. Le projet CIMULACT s’inscrit dans cette tendance en promouvant un dialogue entre les citoyens, les scientifiques, les acteurs de terrains et les politiques avec pour mission de proposer des solutions pour un future plus désirable et soutenable. Le projet repose sur l’idée que l’intelligence collective de la société et vise à renforcer la pertinence du système européen de sciences et de technologie du point de vue des citoyens.

Lars Klüver

Chef de projet Cimulact

Modalités de la mission

Novembre- Décembre 2015 : une première phase de 30 consultations citoyennes nationales dont ressort 180 visions citoyennes sur les futurs souhaités. La consultation a été réalisée selon la même méthode dans les 30 pays pour permettre une analyse directe et comparée des résultats

Février 2016 : Un atelier d’une journée avec des « challengers » (scientifiques, artistes, journalistes, prospectivistes, etc.) pour identifier les besoins sociétaux exprimés dans les visions citoyennes

Avril 2016 : Deux jours de rencontres entre citoyens et experts européens pour co-construire des scénarios de recherche

Septembre 2016 : une seconde phase de 30 consultations nationales ouvertes aux citoyens, aux scientifiques, aux parties prenantes, aux décideurs politiques, etc. pour consolider les scénarios de recherche. Cette consultation s’est déroulée en même temps en présentiel mais également en ligne pour recueillir l’avis du plus grand nombre

Décembre 2016 : Une conférence pan-européenne de haut niveau pour finaliser les scénarios de recherche qui seront présentés à la Commission Européenne

2017 : échange avec l’ensemble des partenaires pour capitaliser les apprentissages sur l’ensemble des méthodes développées et mises en œuvre dans le cadre de CIMULACT

2018 : partage de l’ensemble des résultats, analyse des impacts et comparaison de l’ensemble des programmes de recherche recommandés dans le cadre de CIMULACT avec des rapports produits par des experts.

Valeur ajoutée de la démarche

  • Fournir des contributions citoyennes concrètes et novatrices dans la perspective des futurs programmes de recherche.
  • Impliquer les citoyens dans la création et le design des politiques de recherche et d’innovation.
  • Rendre la recherche européenne pertinente vis-à-vis des envies des citoyens et des parties prenantes grâce à leur implication dans la co-création des programmes de recherche et d’innovation. Ces programmes partent alors de visions communes, de demandes et de besoins réels. Le fait d’intégrer les décideurs politiques à cette démarche renforce la pertinence des résultats.
  • Contribuer au développement de la recherche et de l’innovation responsable au sein de l’Union Européenne grâce à une plus forte implication et un engagement des citoyens dans la conception et l’identification de futurs désirables et durables.
  • Créer de nouveaux standards pour la participation citoyenne grâce au développement, à l’expérimentation et l’évaluation de nouvelles méthodes facilitant l’engagement des citoyens et des parties partantes.
  • Rendre accessible au plus grand nombre la construction du monde de demain. Ce n’est plus uniquement l’affaire des experts et des décideurs politiques. Ce type de méthode reconnait que le débat est plus large et permet davantage de démocratie.

Un des objectifs de CIMULACT consistait à expérimenter des méthodes pour co-construire les politiques et programmes de recherche et d’innovation. Mélangeant des nouvelles méthodes avec certaines ayant déjà fait leurs preuves, la méthode CIMULACT peut être décrite de la manière suivante :

  • Diversité : un des buts affirmés de CIMULACT était d’expérimenter différentes méthodes permettant aux citoyens de prendre part à la construction des politiques et programmes de recherche et d’innovation. Durant le projet CIMULACT, 11 méthodes participatives ont dès lors étaient développées et testées.
  • Originalité : De nombreuses méthodes participatives utilisées durant CIMULACT s’inspirent des méthodes classiques de participation citoyenne. Mais, CIMULACT a également permis de créer de nouvelles méthodes qui pourront être utilisées dans d’autres domaines que la recherche et l’innovation.
  • Qualité : La méthode CIMULACT a permis d’établir de nouveaux standards pour les processus de participation citoyenne, grâce à l’utilisation de critères rigoureux concernant le recrutement des participants et la facilitation des groupes.
  • Légitimité : CIMULACT permet de croiser les savoirs entre différents secteurs et d’impliquer un grand nombre de citoyens recherchant la représentation d’un grand nombre de groupes sociaux.
  • Capacité : CIMULACT a participé au renforcement des capacités  un cadre dont le but de rendre la gouvernance des politiques de la recherche et de l’innovation plus dynamique et responsable.
  • Publicité : tous les résultats ont été publiés et parfois adressés à des groupes cibles dans des domaines scientifiques, politiques, professionnels

Résultats

Le projet Cimulact a démontré que la vision des citoyens, leurs attentes et leurs inquiétudes peuvent être facilement captées puis  transformées en recommandations et propositions politiques ou scientifiques. Ces deux derniers domaines ne doivent pas être exclus ou même exclure les citoyens, qui doivent pouvoir entrer en dialogue avec ces acteurs. Les citoyens informés sont capable de proposer des solutions concrètes et originales, au niveau national mais également européen.

Les résultats ont été largement diffusés auprès des différents acteurs nationaux et internationaux afin de les impliquer dans cette démarche innovante et servir d’inspiration. La démarche a également créé de nouveaux horizons pour l’engagement citoyen à l’échelle européenne, renforçant une recherche et une innovation responsables au sein de l’Union européenne.

en chiffres

NN
0
partenaires
0
parties prenantes (dont des experts et des responsables politiques)
0
visions pour des futurs durables et désirables
ll
0
nouvelles méthodes permettant la co-création et la participation citoyenne
0
citoyens en présentiel
0
participants à la consultation en ligne
0
pays européens
0
langues

livrables

Les publications et newsletters du projet CIMULACT.
Culture et Recherche n°140, hiver 2019-2020, 104 pages.
Dossier conçu et coordonné par les membres du réseau Particip-Arc, avec une intervention d’Erwan Dagorne de Missions Publiques en faveur de CIMULACT (p20).

partenaires