L’assemblée populaire du Rhône (APR)

Date
Juin 2021 - Mars 2023
Client
id·eau, association suisse pour la protection et la promotion de l’eau douce
Intervention
Designer et animer les 5 sessions et les intersessions, faire le lien avec les initiatives existantes, accompagner stratégiquement l’association sur l’évaluation et l’impact de la démarche. stratégique (évaluation, impact),
Dans le cadre d’une réflexion approfondie sur le vivant, l’association id·eau lance une assemblée populaire du Rhône réunissant 30 résident·e·s du bassin versant du Rhône. Une démarche citoyenne et participative qui réunit 20 Français·e·s et 10 Suisses pour réfléchir à la représentation et au rôle que pourraient avoir le fleuve dans les décisions politiques et sociales à venir.

CONTEXTE ET OBJECTIF :

Convaincue que la sauvegarde de l’habitabilité de la Terre viendra de la définition d’un nouveau cadre juridique et de la mise en application de nouveaux modèles de gouvernance, id·eau a inauguré la première mobilisation citoyenne, populaire et transnationale le 18 septembre 2020 avec l’Appel du Rhône. Cet appel plaide pour l’octroi de la personnalité juridique appliquée à un écosystème aquatique, ici le fleuve Rhône.

Dans la continuité, l’association souhaite donc interroger nos pratiques et notre façon de vivre dans un environnement en pleine mutation/dégradation et faire le lien entre tous les éléments du vivant.

« Parler d’eau, c’est parler de santé, de biodiversité, de climat, de genre… »

MODALITéS DE LA MISSION :

Durant 5 sessions, étalées sur 2 ans et sur tout le territoire du bassin versant, les participant·e·s vont réfléchir à leur rapport au territoire et aux moyens de le protéger. Les thèmes de l’économie sociale et solidaire, le biorégionalisme, les droits de la nature et la personnalité juridique formeront les 4 points cardinaux de la « boussole » de la démarche.

VALEUR AJOUTéE DE LA DéMARCHE :

La démarche se veut transnationale et non rattachée à une entité administrative. En effet, l’Assemblée populaire du Rhône va couvrir tout le bassin versant du Rhône qui n’a pas d’existence formelle (d’où l’utilisation du terme populaire et non citoyen). Au-delà des divergences nationales ou départementales, les participants représenteront avant tout un écosystème et un lien à un territoire. Par ailleurs, les sessions de l’assemblée auront à chaque fois lieu dans un endroit différent et dans le cadre d’un événement (festival, rencontres, ateliers) du territoire rhodanien.

Cette démarche sera l’occasion d’expérimenter le concept d’assemblée du futur, une assemblée où seront discutées les enjeux de la génération actuelle, mais également des générations futures et du vivant (l’assemblée étant composée de représentants de ces 3 ensembles). Ce choix, qui s’inscrit dans une nouvelle approche du vivant, permettra de développer de nouveaux modes de délibération et demandera aux participant·e·s une capacité de projection assez poussée, guidée par une méthodologie taillée sur mesure et qui vise avant tout la redécouverte du monde qui nous entoure.

en chiffres :

0
participant·e·s (20 Français·e·s, 10 Suisses)
0
sessions sur 2 ans
0
départements et 3 cantons sur le bassin versant du Rhône, sur 2 pays
0
km de longueur pour le fleuve Rhône

ressources :

vidéos :

Site d’id-eau : www.id-eau.org/ressources

sites web :

L’association id-eau : www.id-eau.org

L’appel du Rhône : www.appeldurhone.org