Yacine Si-Abdallah

Ce qui me motive à faire ce métier

Nombreux sont les citoyens qui expriment incompréhension voire défiance vis-à-vis de l’organisation politique. Dans ce cadre, je vois dans la participation citoyenne une modalité très riche de revivification du pacte démocratique, ainsi qu’un trésor pour le décideur. Celui de pouvoir infine construire des choix plus solides car fondés sur le réel – peut-être après être revenu à des choses plus essentielles, peut-être après avoir élargi sa vision en présence de questions jamais rencontrées auparavant.

J’entends chez Missions Publiques contribuer à lever les freins à la rencontre et au débat, et par-là créer les conditions d’un dialogue à même d’enrichir les décisions. En un mot, pour chacun, avoir « le courage de s’arrêter et d’écouter », même lorsque l’on « craint d’entendre craquer son univers factice » (Margaret Mead).

Scroll to top