Antoine Vergne

Ce qui me motive à faire ce métier

Je fais ce métier pour contribuer à faire bouger les lignes de la gouvernance à toutes les échelles et surtout au niveau global. Mon rêve est une société politique dans laquelle les formes de démocraties se complètent et s’enrichissent. Mon dada c’est le tirage au sort qui apporte de la fraicheur, de l’ouverture, du long terme en politique – et qui un retour aux sources, bien sûr. Ma thèse de doctorat a porté sur ce sujet.

Ma première Mission Publique

Ma première rencontre avec l’équipe de Missions Publiques c’est un jury citoyen sur l’évaluation de la politique climat de la Région Poitou-Charentes en 2007 qui était mon terrain d’étude de thèse. Je n’étais qu’observateur, puis rapidement observateur participant.

La mission qui m’a le plus marqué

La mission qui m’a le plus marqué est probablement le World Wide Views on Climate and Energy, le 06 juin 2015. Vivre ce moment de délibération globale, c’était unique. Et c’était un jalon après deux ans et demi d’efforts pour convaincre et faire émerger ce projet.

Scroll to top