Yves Mathieu

Ma première Mission Publique

En 1986, un échange avec feu Jean-Louis Thys, alors Secrétaire d’État à la Région bruxelloise, l’avait convaincu qu’en partant et en associant usagers, conducteurs et agents de terrains de la STIB, on pourrait doubler la fréquentation du réseau de transport public bruxellois. L’innovation que j’ai proposée et traduite, entre le gouvernement et les opérateurs de service public, partait d’une logique simple : les transports publics seraient plus et mieux utilisés si le design du service était conçu avec les principaux intéressés – les utilisateurs et les agents de terrain. Il s’en est suivi un contrat de gestion innovant entre le gouvernement et l’entreprise publique, qui fut à l’origine d’une nouvelle dynamique à Bruxelles, puis en Europe.

La mission qui m’a le plus marqué

C’est le débat citoyen planétaire, qui pendant plus de 30 heures, a parcouru les 24 fuseaux horaires. Les résultats ont démontré que l’expertise des citoyens apporte de la clarté, de l’intelligence et de nouvelles perspectives dans les décisions à prendre. Mettre autour de la table des citoyens de 76 pays et se rendre compte d’une énorme convergence de vue a été un moment très marquant, sur le plan de la confiance dans l’intelligence collective de l’humanité.

Scroll to top